Avoir le comportement adapté en cas d’accident de la route

Sur la route, une catastrophe peut vite arriver : problème de mécanique, faute technique, ou non respect du code de la route, en cas d’accident chaque automobiliste a le devoir d’intervenir si les secours ne sont pas présents.

Vous devez absolument vous arrêter pour intervenir. Si les secours sont déjà présents, laissez opérer les professionnels et circulez pour ne pas gêner les éventuelles interventions.

L’Article 223-6 du Code pénal punit toute personne, n’ayant pas porté assistance à une personne en danger, de 5 ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende.

Arrêtez-vous, protégez, alertez, portez secours, voici les étapes à suivre. 

Éviter un accident supplémentaire sur les lieux

alerter

En cas d’accident, mettez de côté vos peurs de l’amende et des point de permis retirés. Vous devez porter secours aux personnes en détresse si vous êtes le premier sur les lieux.

  • Arrêtez-vous et garez-vous à environ 100 mètres.
  • Avant de sortir de votre véhicule, enfilez votre gilet rétro-réfléchissant et allumez vos feux de détresse.
  • Mettez à l’abri vos passagers en les faisant sortir du côté droit de la chaussée. Amenez-les derrière la glissière de sécurité lorsqu’il y en a une ou éloignez-les au plus de l’accident.
  • Approchez-vous du ou des véhicules accidentés et vérifier que le contact soit coupé. Mettez à l’abri les occupants valides de la même manière que vos passagers.
  • Rendre visible l’accident en plaçant un triangle à au moins 30 mètres de distance. Positionnez-le en amont du premier virage si avant cela l’accident n’est pas visible.
  • Faites signes aux véhicules arrivant afin de les faire ralentir. Si cela se passe la nuit, vous devez trouver un moyen de rendre visible l’accident en l’éclairant.

 

Alerter le plus rapidement les secours

appel-accident

En cas d’accident pour cause d’excès de vitesse, d’alcoolémie ou n’importe quelle autre raison… soyez le plus réactif possible et ne paniquez pas. Faites une analyse rapide de la situation afin d’élaborer un compte rendu complet de la situation aux secours. Décrivez l’emplacement de l’accident en vous référant au nom de la route, aux panneaux, au sens de circulation des véhicules. Indiquez le nombre et le type de véhicule accidenté. Signalez aussi le nombre de blessés et l’état des victimes.

 

Portez secours aux personnes en danger

secourir-

Il faut toujours parler positivement à un blessé. En attendant l’arrivée des secours, vous devez assister les victimes sans risquer d’aggraver leurs états. Il est nécessaire de leur parler afin de les tenir éveillés et pensez à les couvrir pour éviter qu’ils aient froid.

En cas de saignement, arrêter l’hémorragie en comprimant la plaie avec un gros pansement, fixez-le et serrez fortement.

Si la victime ne respire pas, vous devez desserrer ses vêtements, dégager les corps étrangers de sa bouche et pratiquer les gestes basiques d’aide au blessé jusqu’à l’arrivée des secours.

En cas d’accident de la route, des vies peuvent être mises en jeu. C’est pourquoi tout témoin doit pouvoir alerter, protéger et secourir dès les premiers instants les victimes. Une formation aux premiers secours devrait faire apparition dans examens du permis et de recuperation de points pour éveiller les automatismes des usagers de la route au protocole de suivi des victimes : cela permettrait de sauver des vies.